ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org
>

La régulation du loup doit progresser proportionnellement à son expansion

Inquiets des récentes décisions concernant la régulation du loup dans les massifs français, les élus de l’Association nationale des élus de la montagne ont adopté une motion et demande aux ministres de la Transition écologique et de l’Agriculture une audition pour pouvoir évoquer ce sujet.

L’Association nationale des élus de la montagne demande aux ministres de la Transition écologique et de l’Agriculture d’œuvrer pour que :

  • le financement communautaire des mesures de prévention soit consolidé et défendu au niveau de l’Union européenne afin de leur garantir le niveau nécessaire et suffisant pour répondre  aux besoins de protection  des troupeaux, ainsi que dans la perspective de la prochaine période de programmation 2020-2024 ;
  • les objectifs de régulation affichés pour 2017-2018 progressent significativement au-delà de 40 retraits en utilisant pleinement les 12 % évoqués par l’ESCO, soit a minima  42 ;
  • des débats soient engagés au niveau de l’Union européenne (directive habitats-faune-flore)  et dans les instances de suivi de la convention de Berne pour rétrograder le statut du loup d’espèce strictement protégée à celui d’espèce protégée simple.

Lire la motion >>>

> Documents à consulter
Motion du comité directeur
FLUX RSS
Partager :
Crédits et mentions légales