ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org
EDITO

« POUR QUE LA MONTAGNE AILLE VRAIMENT DE L’AVANT »

Avec la tenue du Conseil national de la montagne, à quelques jours seulement de notre Congrès annuel, la montagne fait l’actualité. Pour autant, la prise en compte de ses spécificités dans l’adaptation appropriée des politiques publiques est loin d’être chose acquise. Les faits montrent au contraire que c’est l’objet d’un combat incessant.

L’adoption de l’Acte II de la loi montagne a renouvelé le pacte entre la montagne et la nation, et réaffirmé les enjeux majeurs qui pèsent sur les territoires de montagne, que ce soit en termes de maintien et de développement des activités humaines ou de préservation des ressources et des milieux naturels, en appréhendant l’interaction entre les uns et les autres. Mais il ne faut pas que l’on se contente de reconnaître le bien fondé du diagnostic et l’urgence à intervenir si rien de significatif ne se traduit ensuite par des actions concrètes. Or, les belles paroles en la matière ne suffisent pas. Il faut qu’elles soient suivies par des actions pertinentes et déterminées.

C’est cet état d’esprit qui suppose une certaine qualité d’écoute que nous voulons inspirer. Nous en porterons le message à l’occasion du Conseil national de la montagne, tout comme lors de notre 34e Congrès à Morteau. Espérons que ces deux rendez-vous majeurs servent de caisse de résonance auprès des ministères et de leurs administrations pour une légitime reconnaissance de la montagne.

Annie GENEVARD, secrétaire générale de l’ANEM, députée du Doubs




SOMMAIRE
LES VISAGES DE LA NOUVELLE GOUVERNANCE DES COMITÉS DE MASSIF
ENTRETIEN CROISÉ
ACTUALITE
LE POINT DE VUE... D’UN DIRECTEUR DE PARC NATUREL RÉGIONAL
LE POINT DE VUE... D’UNE COMMISSAIRE DE MASSIF
FLUX RSS
Partager :
Crédits et mentions légales