ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org
EDITO
Annie GENEVARD, présidente de l’ANEM, députée du Doubs
 
« MERCI À TOUS »
 
En ces jours si difficiles, mes premiers remerciements vont à tous ceux qui se dévouent afin que les services indispensables à la vie de la population ne soient pas interrompus.
Je pense bien évidemment aux personnels soignants et à l’ensemble des personnes qui veillent à l’approvisionnement de tous.
Mes pensées quotidiennes et mes remerciements vont aussi, naturellement, aux élus de la montagne qui sont les premiers coordonnateurs de l’action publique et qui ne ménagent pas leur peine pour accompagner leurs administrés pendant cette période qui les éprouve particulièrement.
Je tiens à les saluer très chaleureusement et à leur rappeler que l’ANEM, dont la vocation est d’être au service des territoires et des élus de la montagne, est à l’écoute de leurs besoins.
Je les assure qu’au cours des entretiens réguliers que je continue d’avoir avec des représentants du gouvernement et des pouvoirs publics, je n’ai de cesse d’insister sur les difficultés propres à la montagne.
Elles sont bien entendu celles de tout le pays avec la mise à l’arrêt de la plupart des activités économiques mais s’y ajoutent les particularités de nos territoires.
Je pense aux communes touristiques de montagne durement touchées, notamment par l’arrêt brutal du secteur de l’hôtellerie et de la restauration.
Je pense à l’agriculture de montagne dont certaines filières – laitière et pastorale - sont fortement affectées.
Je n’ignore aucune de nos activités en danger ni leurs acteurs qui devront trouver l’énergie, la créativité et la motivation pour repartir du bon pied en dépit des obstacles qui se dresseront sur leur route.
 
Il faudra en effet tirer les enseignements de cette crise dans tous les domaines : retrouver l’importance du local et de la proximité, l’importance des dynamiques et des solidarités locales que la montagne connaît bien et qui, en ces temps troublés, trouvent encore plus matière à s’exprimer.
Je n’oublie pas non plus que le confinement a aussi pour effet de nous présenter un monde davantage protégé de la pollution, un environnement préservé – tel que la montagne l’offre durablement et qui est un atout fondamental de différenciation – ainsi que l’urgence de la proximité, des circuits courts, des relocalisations, des productions locales…
 
Dans les pages suivantes de ce numéro de PLM, quatre grands témoins – Louis Besson, Boris Cyrulnik, Jean Viard et Jean-Hervé Lorenzi – nous encouragent à tirer les leçons de cette crise et je tiens à les en remercier.
Demain, nous, élus de la montagne, devrons veiller à ne pas oublier l’essentiel de ce que cette épreuve nous aura révélé.»



SOMMAIRE
Les nouveaux dfis des lus de la montagne
SOMMAIRE ET DITO
DOSSIER SPCIAL
- Comment la montagne va relever la tte
- Quatre personnalits sexpriment sur laprs-crise : Louis Besson, Boris Cyrulnik, Jean Viard et Jean-Herv Lorenzi
LACTUALIT DES MASSIFS
FLUX RSS
Partager :
Crdits et mentions lgales