[36e congrès] Le congrès de la transition : retour en vidéo

[36e congrès] Le congrès de la transition : retour en vidéo

Le 36e Congrès de l’ANEM s’est tenu à Corte les 15 et 16 octobre. Il a marqué un tournant pour... ...
[36e congrès] Le Congrès de la Transition

[36e congrès] Le Congrès de la Transition

Corte, capitale historique du massif de Corse, a accueilli cette année le 36e congrès de l’ANEM. Plus de 300 élus,... ...

Le Congrès de la transition

Les adhérents et les partenaires de l’ANEM se sont réunis les 15 et 16 octobre à Corte à l’occasion du... ...
[36e congrès] Le rassemblement des élus de la montagne ouvre ses portes !

[36e congrès] Le rassemblement des élus de la montagne ouvre ses portes !

Le 36e Congrès de l’ANEM commence aujourd’hui, jeudi 15 octobre à Corte, capitale historique du massif de Corse en présence... ...
Concertation sur les fonds européens

Concertation sur les fonds européens

L’ANEM a participé à la réunion de l’instance nationale de concertation pour la préparation de l’accord de partenariat (INCOPAP) dans... ...

Europe

Consciente que l’intégration de l’Union européenne conduit à des enjeux croissants tranchés au niveau communautaire, l’ANEM a alimenté dès les années 1990 le débat européen dans la perspective d’une politique européenne et transversale de la montagne.

Il a fallu attendre le traité de Lisbonne, entré en vigueur en 2009, pour que la montagne soit rangée parmi les « régions souffrant de handicaps naturels ou démographiques graves et permanents » comme destinataire prioritaire de la politique de cohésion économique et sociale. En s’appuyant sur cette disposition, l’ANEM plaide, relayée par le Parlement européen et le Comité des régions, pour une place accrue accordée aux territoires de montagne et à leurs acteurs socioéconomiques dans la perspective de la future génération de programmes (2021-2027).

L’ANEM contribue au débat communautaire, notamment en faisant part de ses analyses et propositions aux groupes de travail de la commission permanente du Conseil national de la montagne. S’agissant plus spécifiquement de la réforme de la PAC, elle entretient le dialogue avec le ministre de l’Agriculture aux côtés des représentants de massifs des principales organisations professionnelles agricoles.