Ours des Pyrénées : un nouvel arrêté autorisant les tirs d’effarouchement

Ours des Pyrénées : un nouvel arrêté autorisant les tirs d’effarouchement

Le 21 juin a été publié au Journal officiel un nouvel arrêté relatif à la mise en place de mesures... ...
Le SIA 2022 : un temps fort de rencontres et d’échanges

Le SIA 2022 : un temps fort de rencontres et d’échanges

Après un report en 2021 dû à la crise sanitaire, le Salon international de l’agriculture (SIA) a fait son retour... ...
Agriculture connectée : quels apports des nouveaux usages numériques ?

Agriculture connectée : quels apports des nouveaux usages numériques ?

À l’occasion du Salon international de l’Agriculture 2022, Orange et Paroles d’élus organisent une web conférence Paroles@venir le Vendredi 4 mars,... ...
Audition de l’ANEM sur le coût des grands prédateurs

Audition de l’ANEM sur le coût des grands prédateurs

Le 15 décembre dernier, Émilie Bonnivard, députée de la Savoie, membre de la commission des finances de l’Assemblée nationale, rapporteure... ...
Un nouveau préfet délégué en charge des questions liées à l’ours

Un nouveau préfet délégué en charge des questions liées à l’ours

Jean-Yves Chiaro a été nommé, par la préfecture d’Occitanie, préfet délégué en charge des questions liées au sujet de l’ours... ...
Réunion du Groupe national loup du 23 novembre 2021 : des échanges très riches

Réunion du Groupe national loup du 23 novembre 2021 : des échanges très riches

Pascale Boyer, secrétaire générale de l’ANEM et députée des Hautes-Alpes, a participé au Groupe national loup (GNL) du 23 novembre... ...
L’ANEM au Sommet de l’élevage

L’ANEM au Sommet de l’élevage

Jean-Pierre VIGIER, député de la Haute-Loire et vice-président de l’ANEM, a présenté au Sommet de l’élevage les conclusions du rapport... ...
PAC : l’ANEM et l’Intermassif agricole reçus par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

PAC : l’ANEM et l’Intermassif agricole reçus par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

Innovation essentielle de la PAC 2023-2027, chaque État membre doit élaborer un plan stratégique national (PSN) unique définissant les interventions... ...
Le génépi en danger?

Le génépi en danger?

Les vertus du génépi ne sont plus à démontrer. Célèbre stimulant gastrique, il est aussi connu pour soigner les affections... ...
Concours général agricole 2021: l’excellence de la montagne

Concours général agricole 2021: l’excellence de la montagne

Créé en 1870, le Concours général agricole met en valeur l’excellence des savoir-faire en distribuant des médailles d’or, d’argent et... ...
PAC 2021-2027 : la présidente et le vice-président de l’ANEM interviennent à l’Assemblée nationale en faveur de l’agriculture et de l’élevage de montagne

PAC 2021-2027 : la présidente et le vice-président de l’ANEM interviennent à l’Assemblée nationale en faveur de l’agriculture et de l’élevage de montagne

Le mercredi 5 mai 2021, les enjeux du Plan stratégique national de la PAC 2021-2027 étaient au centre des débats... ...
Le Vice-président de l’ANEM intervient en soutien aux agriculteurs et éleveurs de montagne

Le Vice-président de l’ANEM intervient en soutien aux agriculteurs et éleveurs de montagne

Le 23 mars 2021, Jean-Pierre Vigier, vice-président de l’ANEM, a interrogé Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur... ...
L’ANEM se félicite de l’élection d’Annie Genevard et des débats de la commission permanente du Conseil national de la montagne

L’ANEM se félicite de l’élection d’Annie Genevard et des débats de la commission permanente du Conseil national de la montagne

La commission permanente du Conseil national de la montagne s’est réunie ce vendredi 12 mars 2021 autour d’un ordre du... ...
Audition de Jeanine Dubié par les sénateurs sur la PAC

Audition de Jeanine Dubié par les sénateurs sur la PAC

Innovation de la nouvelle PAC, Bruxelles laisse à chaque État membre le soin de définir dans un plan stratégique national... ...
La défense de la vision française de l’ICHN

La défense de la vision française de l’ICHN

Le 25 février dernier, l’ANEM, représentée par Jeanine Dubié, présidente, Pascale Boyer, secrétaire générale, et Jean-Pierre Vigier, vice-président, s’est mobilisée... ...
Lancement d’une mission parlementaire sur la filière lait de montagne

Lancement d’une mission parlementaire sur la filière lait de montagne

La filière laitière de montagne est à un point de rupture. Les coûts de production et de collecte restent élevés... ...

Agriculture / Forêt

À travers son activité productive, principalement tournée vers l’élevage extensif et le pastoralisme, l’agriculture assure de façon constante l’accessibilité, l’entretien permanent et la sécurisation de l’espace montagnard. Elle est de ce fait le secteur d’activité de base insubstituable de l’économie montagnarde. Ses rendements moindres et ses coûts de production plus élevés justifient que des mécanismes d’aides publiques lui soient consacrés. Pour l’essentiel, ceux-ci se répartissent entre quatre objectifs : compenser le handicap naturel, favoriser l’installation, prendre en compte les surcoûts de matériels spécifiques ou de modernisation des bâtiments, et encourager la qualité.

La forêt est un autre élément identitaire fort de la montagne. Outre son rôle en matière paysagère et comme support de biodiversité, sa bonne exploitation contribue avant tout à stabiliser les sols en pente et à prévenir des risques naturels gravitaires comme les glissements de terrain ou les chutes de blocs. Pour remplir correctement cette mission, elle doit être régulièrement entretenue et exploitée, ce qui revient à surmonter de multiples difficultés : ouverture de pistes forestières, systèmes de débardage spéciaux (notamment par câble), micro-parcellisation rendant la moindre coupe complexe, et parfois impossible.

Outre la difficulté d’accéder à un marché mondialisé et très concurrentiel, les forêts doivent affronter deux menaces : l’étouffement qui les rend dangereuses faute d’avoir été exploitées à maturité, et le changement climatique qui génère un assèchement relatif de leur hygrométrie, propice au développement de maladies, et une modification de l’équilibre des populations entre feuillus et résineux.