Transition alimentaire : retours d’expériences de neuf territoires pionniers

Depuis 2020, le programme Tetraa, piloté par la fondation Carasso et AgroParisTech, soutient neuf territoires afin de renforcer la durabilité de leurs systèmes agricoles et alimentaires. Ces territoires pilotes sont des collectifs d’acteurs locaux, composés le plus souvent de collectivités locales, d’organisations professionnelles, d’associations et de différentes institutions (structures médico-sociales, établissements de recherche et de formation…). Par leur composition, ils se veulent représentatifs de la diversité des acteurs concernés et se situent souvent à la croisée de plusieurs champs disciplinaires (agriculture, santé, environnement, éducation, etc.). Ils agissent à l’échelle de leur bassin de vie pour accélérer la transition agroécologique et alimentaire.

Doté de 5,69 millions d’euros, le programme structure ces projets à travers trois types d’aides : un appui financier direct, un appui opérationnel collectif (groupes d’échanges, webinaires, formations…) et un appui scientifique. Parmi ces projets, deux se distinguent en montagne. Dans les Hautes-Alpes, le Guillestrois-Queyras surmonte les défis des parcelles agricoles dispersées grâce à l’association ADEAR qui initie des projets innovants comme Terres en Guil, une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) foncière facilitant l’acquisition collective de terres agricoles. Des formations éco-paysans y promeuvent également les pratiques agro-écologiques. Dans la Drôme, la communauté de communes du Val de Drôme intègre des pratiques durables dans l’agriculture locale, démontrant que malgré les contraintes géographiques, un engagement collectif fort peut développer des systèmes alimentaires durables.

Le programme Tetraa se poursuit jusqu’à la fin de l’année et la restitution  des travaux est encore attendue.

Pour plus d’informations : https://programme-tetraa.fr/