ENGIE conforte son rôle de leader du développement de nouvelles installations renouvelables en France

Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique a rendu public le 21 octobre les 100 projets lauréats des derniers appels d’offres de la Commission de Régulation de l’Énergie pour l’éolien (CRE 1.6) et le solaire (CRE 4.8). Avec près de 100 MW attribués, ENGIE conforte son rôle de leader du développement de nouvelles installations renouvelables en France, dans un contexte de compétitivité accrue marqué par une forte baisse des prix. En éolien, ENGIE est leader de la session avec 6 projets remportés, pour un total de 69 MW, soit plus d’un quart des volumes attribués.

En solaire, ENGIE a qualifié 2 projets, pour un total de 28 MWc, et conforte ainsi son avance, toutes sessions confondues sur ses concurrents, avec près de 860 MWc cumulés.

En France, avec près de 80 % d’énergies renouvelables dans son mix énergétique*, ENGIE est le 1er producteur éolien (2,5 GW de capacités installées*), le 1er producteur solaire photovoltaïque (1,2 GWc de puissance installée*), le 1er producteur hydroélectrique alternatif (3,9 GW de capacités installées*) et un acteur majeur du biogaz.

Le Groupe a récemment annoncé recentrer sa stratégie sur deux axes de croissance au service de la transition énergétique : les énergies renouvelables et les infrastructures. Au niveau mondial, ENGIE dispose de 27,5 GW de capacités renouvelables installées à juin 2020. Le Groupe a l’ambition de porter de 3 à 4 GW les capacités additionnelles annuelles d’énergies renouvelables mises en service dans le monde à moyen-terme.

* Chiffres à juin 2020

image_pdfTélécharger en .pdf