La plan de la Banque des territoires pour la rénovation des ponts

La Banque des territoires et l’ANEM entament une réflexion commune pour aider les collectivités de montagne dans la rénovation de leurs ouvrages d’art.

Le rapport parlementaire Chaize-Dagbert de 2019 estime qu’à l’échelon communal et intercommunal, 18% des ponts présentent un risque de structure, soit 25 000 ouvrages pour un coût de rénovation estimé entre 25 et 20 milliards d’euros. Aujourd’hui, la rénovation de ces ponts se heurte à deux obstacles majeurs :

  • Une connaissance limitée du nombre d’ouvrages relevant de la compétence de la collectivité et de leur état, principalement à l’échelon communal et intercommunal.
  • Un problème de financement en raison du montant des investissements nécessaires.

La Banque de territoires a lancé un plan ponts qui vise, d’une part, à identifier les ouvrages les plus à risque et, d’autre part, à soutenir l’ingénierie et à proposer des financements adaptés.

Pour cela, elle met à la dispositions des collectivités intéressées une plateforme PrioRéno accessible gratuitement sur demande : https://bdt-prioreno-ponts.oxand.net/. Grâce à une base de données réunissant près de 300 000 ouvrages, cet outil aidera à l’identification de l’ensemble des ponts du parc des collectivités, apportera un éclairage sur leur état et évaluera les coûts nécessaires à leur rénovation : « Grâce à PrioRéno Ponts, bénéficiez d’une vision sur votre parc, priorisez les études de rénovation à lancer et construisez une stratégie financière de maintenance à long terme pour assurer la résilience du parc. »

En parallèle, la Banque des territoires propose une offre d’accompagnement à l’ingénierie (appui et cofinancement) ainsi qu’une offre de financement adaptée grâce à des outils financiers basés sur des prêts de maturité.

Dans le cadre de son partenariat avec l’ANEM, la Banque des territoires propose une démarche privilégiée aux collectivités adhérentes afin de structurer la démarche d’identification de leur parc, pour pré-qualifier l’état des ponts avec une estimation des coûts de rénovation et une projection de cet état à 20 ans sans rénovations.

Les collectivités adhérentes peuvent se rapprocher de l’ANEM pour bénéficier de ce dispositif en prenant contact avec François Bonneville, chargé de mission, à l’adresse : f.bonneville@anem.org.

Télécharger la présentation