Déconcentration de la procédure de classement des communes en station de tourisme

Déconcentration de la procédure de classement des communes en station de tourisme

Le décret du 27 avril 2020 relatif au classement des communes en station de tourisme modifie la procédure de classement... ...
Les dirigeantes de l’ANEM mobilisées au Parlement pour défendre l’économie touristique de la montagne

Les dirigeantes de l’ANEM mobilisées au Parlement pour défendre l’économie touristique de la montagne

Annie GENEVARD, présidente de l’ANEM, et Jeanine DUBIE, secrétaire générale, sont sur le front du projet de loi de finances... ...
Audition de l’ANEM par Sylviane NOËL, Sénatrice de la Haute-Savoie, sur les conséquences de la crise pour les stations de ski et l

Audition de l’ANEM par Sylviane NOËL, Sénatrice de la Haute-Savoie, sur les conséquences de la crise pour les stations de ski et l

Annie Genevard, présidente de l’ANEM, a été auditionnée au nom de l’Association par Sylviane Noël, Sénatrice de la Haute-Savoie et... ...
Incertitudes sur l’avenir du tourisme en montagne

Incertitudes sur l’avenir du tourisme en montagne

Si sa priorité demeure la mobilisation pour combattre le virus, l’ANEM est convaincue de la nécessité d’anticiper d’ores et déjà... ...
COVID-19 : fermeture de toutes les stations de ski en France et dans l’Union européenne

COVID-19 : fermeture de toutes les stations de ski en France et dans l’Union européenne

Le Premier ministre, Édouard Philippe, ayant décidé qu’à partir du samedi 14 mars à minuit, tous les lieux non indispensables... ...

Tourisme

Le tourisme occupe une place centrale dans l’économie montagnarde et constitue un outil essentiel du développement local. L’offre touristique de la montagne, d’une richesse exceptionnelle, va au-delà des sports de glisse tels que le ski, produit-phare des stations de sports d’hiver et locomotive de l’économie montagnarde.

Si 300 communes environ sont supports de station petites, moyennes ou grandes, bien d’autres possibilités attrayantes sont offertes dans des milliers de communes sur les tous les massifs. La richesse du patrimoine montagnard qu’il soit naturel (paysage, faune et flore), industriel, architectural ou historique, lui donne vocation à accueillir les touristes toute l’année, venus de l’Hexagone ou de l’étranger, qu’il s’agisse de familles, de randonneurs, de scolaires, de sportifs ou d’autres encore.

Ce vaste potentiel, et la variété des produits touristiques qui en découle, tel que l’agrotourisme, réside dans les villages et territoires de haute montagne, dans les stations en vallée, dans les sites remarquables, dans les espaces ruraux, de plateau ou de piémont, aussi bien que dans les stations thermales ou climatiques… Tous ces atouts font qu’aujourd’hui l’activité d’été « pèse » autant que celle d’hiver, battant en brèche l’idée reçue selon laquelle la montagne serait moins touristique l’été.